ZIGZAGS reviews Man Alive

ZIGZAGS reviews Man Alive

Zoé Schreiber for ZIGZAGS - 27 January 2017

L'exposition de groupe Man Alive à la Galerie Maruani Mercier nous offre un panorama riche et varié de la création artistique américaine côté femmes. 

Je suis allée voir cette exposition au lendemain des nombreuses Women's March ("marches des femmes") qui ont mobilisé des milliers de manifestantes et manifestants, tant aux Etats-Unis que dans le monde, pour protester contre l'attitude et les propos sexistes du nouveau président américain Donald Trump. Man Alive regroupe le travail de femmes qui s'adonnent à leur art sans compromis et qui, pour citer Wendy White, artiste participante et curatrice de l'exposition, "tout en n'ayant pas encore mesuré les enjeux et l'implication de cette Amérique nouvelle, refusent de se ranger, refusent de se taire, refusent de devenir gentilles".

Parmi les artistes exposées figurent des artistes établies et mondialement reconnues comme Marilyn Minter, Pat Steir, Mickalene Thomas et Judith Bernstein mais aussi des artistes émergentes moins renommées comme Jordan Casteel, Nina Chanel Abney et Rosson Crow.

L'accent est mis sur la peinture. Les vocabulaires visuels et les pratiques artistiques des différentes plasticiennes mises à l'honneur attirent notre attention sur la variété des problématiques qui les interpellent et qui restent souvent encore d'actualité: le sexisme et l'objectivation du corps des femmes dans les médias, le racisme et la violence policière à l'encontre des afro-américains et la sous-représentation de certains sujets dans l'histoire de l'art... 

Si certaines artistes incorporent des photographies dans leurs peintures (Rochelle Feinstein) et puisent leur inspiration dans le monde publicitaire et médiatique (Julia Wachtel, Liz Markus) d'autres travaillent sur des évènements à chaud (comme Wendy White qui rend hommage à Michelle Obama dans un tableau tiré de sa nouvelle série We Go High, dont l'intitulé s'inspire d'un discours de l'ex-première dame des Etats-Unis) et d'autres encore, comme Pat Steir, Keltie Ferris et Joanne Greenbaum, ont recours à une démarche plus abstraite et graphique.

Read the full interview on ZIGZAGS

Man Alive, Galerie Maruani Mercier, vue partielle de l'exposition, oeuvres de Ruth Root (à gauche) et de Nina Chanel Abney (à droite)